fbpx

Développer L’escalade au Bas-St-Laurent

Rimouski attire les amants de la nature par sa localisation audacieuse entre terre et mer. Les falaises escarpées des murailles du Bic côtoient bientôt les canyons de la rivière Rimouski. À quelques pas de là, nous accédons au vaste terrain de jeux de la Gaspésie. Pour les plus aventureux, il n’y a aucune limite et c’est précisément pourquoi les esprits libres affectionnent la région.

Connu sous le nom des Grimpeurs de l’Est, les adeptes les plus dévoués de l’escalade de roche et de glace se sont regroupés sous la bannière d’une OBNL (organisme à but non lucratif). Leur mission est alors de développer les sites extérieurs et de les entretenir grâce au financement qui leur est destiné. Brevetés par la FQME, ces grimpeurs ouvrent toujours plus de nouveaux lieux à découvrir, le dernier en date étant la Montagne à Coton à St-Pascal de Kamouraska.

Cette année nous aura permis de débloquer des budgets pour offrir un salaire à des ouvreurs-équipeurs qui passent tout leur été sur les parois de chute Neigette et de St-Cyprien. On leur doit plusieurs nouvelles voies désormais accessible en moulinette ou en sport au travers les voies préexistantes.

De nouveaux Topo (cartes explicites des voies) sont à paraître pour le bonheur des grimpeurs du bas du fleuve ! Restez informés en visitant la page des Grimpeurs de l’Est ou en suivant l’actualité de la coopérative d’escalade Riki Bloc via notre page.

Les Grimpeurs de l’Est comptent sur l’implication de leur communauté pour participer aux corvées de nettoyage et d’aménagement des sites qu’ils entretiennent. En effet, pour maintenir et développer ces sites d’escalade, l’aide précieuse des grimpeurs de la région est prisée durant des événements ponctuels. Lors du dernier rassemblement, l’équipe a purgé les parois de Neigette de roches instables et construit d’utiles plateformes pour assurer au pied des murs. L’apport des membres de notre coopérative est alors fortement appréciée !

Étiqueté ,